Directives aux auteurs
(Révisé le 16 juin 2008)

La REVUE CANADIENNE D’IDENTIFICATION DES ARTHROPODES (RCIA) est une publication scientifique accessible sur le Web qui a pour objet la diffusion des résultats de travaux qui apportent une grande contribution à l’enrichissement des connaissances sur les arthropodes au Canada. Nous encourageons les auteurs à soumettre des clés numériques et des documents connexes pouvant faciliter l’identification de groupes d’arthropodes qui comprennent des espèces présentes au pays. Le contenu de la RCIA est entièrement révisé pour garantir des normes uniformément élevées. Les manuscrits sont examinés par deux lecteurs, qui évaluent la portée et la qualité du travail, déterminent s'ils peuvent être publiés et, le cas échéant, recommandent une révision. Les lecteurs sont choisis par un membre du comité de rédaction. La revue est publiée sur le site Web de la Commission biologique du Canada. Chaque page publiée présente la marque distinctive de la revue, y compris le titre de l’article. L’en­tête inclut le titre de la revue, le numéro, la date de publication originale et les dates des révisions. Les articles qui font l’objet d’une révision importante doivent être approuvés par le comité de rédaction, et l’en­tête doit être modifié en conséquence. (Voir plus loin, « Mises à jour et errata »).

Portée des articles
Les articles soumis doivent porter sur la taxonomie et l’identification d’au moins un groupe d’arthropodes terrestres. Chaque article doit présenter des guides inédits et entièrement illustrés d’identification d’au moins un taxon pour une région géopolitique, un habitat ou une écozone d’importance, et ce à n’importe quel niveau taxonomique. Les textes doivent traiter de la faune vivant à l’intérieur de nos frontières, mais pas nécessairement seulement au Canada. Ainsi sont bienvenus les articles de grande portée qui couvrent des régions englobant l’ensemble ou une partie du pays (comme la région des Grands Lacs ou l’est de l’Amérique du Nord), le continent ou le monde entier, ou encore des habitats importants à l’échelle nationale (comme les pessières d’Amérique du Nord ou la région des Grands Lacs).

Critères de publication
Les articles doivent présenter des moyens utiles d’identification d’arthropodes et être originaux; ils ne doivent pas avoir été soumis antérieurement, ni être soumis en même temps, pour publication dans une autre revue. Les mises à jour, documents régionalisés et nouveaux guides illustrés fondés sur des ouvrages imprimés plus anciens sont les bienvenus, notamment s’ils comprennent de nouvelles informations sur la répartition des espèces et leur taxonomie. La plupart des auteurs présentent des clés dichotomiques imprimables, mais l’emploi d’autres formats de clés au lieu ou en plus de ces clés est encouragé. Les auteurs sont fortement encouragés à inclure des liens vers des bases de données régionales, des cartes et des documents connexes. De plus, tous les articles présentés pour publication dans la Revue doivent comprendre des illustrations et/ou des photographies de grande qualité (voir la rubrique « Formats de fichiers et directives techniques » ci­dessous pour connaître les consignes techniques relatives au format, à la taille des images, etc.).

Les auteurs sont priés de déposer des spécimens de référence auprès d’institutions reconnues et d’indiquer où se trouvent ces spécimens.

Pour la première mention d’un genre ou d’une espèce dans le résumé ou le corps de l’article (mais pas dans le titre), l’auteur est tenu de fournir le nom de l’autorité ou des autorités scientifiques. Le cas échéant, les noms communs d’insectes cités doivent être tirés de la liste officielle de la Société d’entomologie du Canada.

Nouveaux taxons
Nous encourageons la fourniture d’éléments d’information nouveaux eu égard aux données sur la répartition, aux caractères taxonomiques et à la morphologie ainsi que d’autres données utiles pour la connaissance de la diversité des arthropodes à l’échelle régionale. Les auteurs peuvent employer de nouvelles combinaisons de noms, des synonymes et des homonymes, à condition d’apporter la justification appropriée. Les descriptions de nouveaux taxons sont désormais acceptées, et des exemplaires imprimés des fichiers de la RCIA au format PDF sont déposés dans plusieurs bibliothèques conformément aux exigences de la Commission internationale de nomenclature zoologique (CINZ).

Droits d’auteur
En règle générale, les auteurs détiennent les droits sur toutes les illustrations et les photographies. Ils doivent cependant signer un formulaire de cession des droits d’auteur, et la Commission biologique du Canada détient les droits sur la publication dans son ensemble. Dans l’éventualité où une personne ou une entité autre que l’auteur détient les droits sur des illustrations ou des photographies, cela doit être clairement indiqué sur les illustrations ou les photographies en question, et il incombe à l’auteur d’obtenir l’autorisation de les utiliser.

Formats de fichiers et directives techniques
Les articles soumis doivent être prêts pour publication sur le Web, de manière à éviter les interventions d’ordre technique et les importantes modifications des fichiers à moins d’un accord spécial conclu au préalable avec le réviseur technique. Certaines directives générales ou particulières concernant les formats sont données ci­après. Les politiques rédactionnelles autres que celles qui sont énoncées ici, y compris les consignes pour la citation de travaux publiés, suivent celles qui sont établies pour la revue The Canadian Entomologist (http://www.esc-sec.ca/fr/f-journal.html).

FIGURES
Pour l’assemblage des figures en planche(s), il est recommandé d’utiliser un programme vectoriel comme Illustrator d’Adobe ou Draw de Corel. Toutefois, on peut utiliser des fichiers au format TIFF ou GIF.

Toutes les photographies doivent être fournies au format JPEG, et la taille des fichiers doit être de un à trois mégaoctets par image. Les dessins au trait doivent être convertis en images au format JPEG ou GIF. Toutes les légendes ou étiquettes doivent être intégrées aux figures ou aux planches.

Chaque texte soumis doit être accompagné d’une image « de couverture », destinée à la production d’une icône pour la page principale et d’une illustration pour la page du résumé.

Formats admissibles pour publication dans la REVUE CANADIENNE D’IDENTIFICATION DES ARTHROPODES
Les articles de la RCIA sont normalement publiés en deux versions au moins (interactive et imprimable), mais les révisions sont effectuées sur une version unique. Pour simplifier le processus de révision et réduire le fardeau de travail de nos réviseurs, nous préférons en effet ne soumettre à ces derniers qu’un seul document texte et les figures y afférentes, et reporter le formatage définitif aux fins de publication dans la RCIA entre l’étape de la révision et celle de la publication. Les manuscrits seront normalement présentés sous forme de fichiers-textes accompagnés de leurs figures, mais les auteurs sont invités à songer à la présentation définitive de leur article et à organiser leurs fichiers d’images en conséquence. Nous présentons ci-dessous des explications détaillées sur certaines options de rechange envisageables. La plupart des auteurs actuels optent pour une présentation dichotomique simple, les versions définitives aux formats PDF et HTML étant dérivées d’un simple fichier-texte avec figures regroupées en planches (voir « option 1 » ci-dessous, ainsi que les publications RCIA 05 et RCIA 06). Les auteurs qui utilisent régulièrement le logiciel PowerPoint de Microsoft préféreront peut-être l’option 2; il s’agira alors de soumettre les fichiers au format PowerPoint et de les convertir par la suite au format HTML (une opération simple; voir par exemple le numéro RCIA 04). L’option 2 constitue peut-être le moyen le plus facile de préparer une clé interactive; nous fournissons ci-dessous des instructions détaillées à ce propos. Les auteurs plus expérimentés souhaiteront peut-être utiliser des logiciels spécialisés d’édition au format HTML (voir par exemple RCIA 01); nous les invitons à prendre connaissance des commentaires concernant l’option 3 ci-dessous.

1) Option 1 — Clés dichotomiques élaborées à partir de fichiers-textes 
Les manuscrits d’articles à publier sous forme de clés dichotomiques doivent être soumis aux fins de révision sous forme de fichiers-textes avec figures regroupées en planches. Une fois révisés et acceptés, ces articles préparés à l’aide d’un logiciel de traitement de texte comme MS Word seront publiés aux formats HTML (préférable pour la consultation en ligne) et PDF (préférable pour l’impression). Pour faciliter ces conversions, les auteurs doivent fournir deux versions légèrement différentes de leurs manuscrits acceptés. Il peut s’agir de fichiers HTML et PDF « prêts pour le Web », ou de fichiers-textes établis de manière à être facilement convertis à ces formats. Nous décrivons ci-dessous la marche à suivre dans l’un et l’autre de ces cas.

1a) Présentation des manuscrits acceptés pour publication.
Les auteurs sont invités à soumettre les versions définitives prêtes pour le Web de leurs articles, convertis de préférence au format HTML à l’aide du logiciel de publication Dreamweaver d’Adobe. Nous acceptons également les fichiers-textes formatés conformément aux instructions suivantes :
Un fichier sera préparé au format PDF avec planches de figures, et l’autre deviendra la version HTML comportant les hyperliens conduisant aux illustrations avec légendes intégrées (voir les numéros les plus récents de la RCIA à titre d’exemples). Le fichier-texte destiné à être converti au format HTML doit contenir les hyperliens permettant d’accéder aux figures. La plupart des logiciels de traitement de texte permettent de créer facilement ce type d’hyperlien (le logiciel MS Word contient des instructions simples à cette fin : cliquer sur « aide » et taper « créer un hyperlien »). L’organisation optimale des planches de figures peut différer légèrement entre les versions HTML et PDF. Les versions PDF contiennent d’ordinaire plus d’images par planche, et peuvent organiser toutes les images en planches d’espèces. Les versions HTML peuvent aussi inclure des planches constituées de paires ou d’ensembles de clichés illustrant les variations de caractéristiques. Dans les deux cas, les légendes devraient être intégrées aux planches; les figures — au moins dans la version PDF — devront être numérotées dans le texte et dans les planches.

Option 2 — Clés dichotomiques élaborées à partir de fichiers PowerPoint
Cliquer ici pour obtenir un modèle et des instructions simples pour l’établissement d’une clé interactive à l’aide du logiciel PowerPoint. Vous pouvez également télécharger et imprimer la version PDF de ces instructions. Cette méthode est probablement la plus facile à utiliser, en particulier pour les auteurs qui ne sont pas familiers avec le format HTML. Le réviseur technique de la RCIA peut facilement convertir votre clé PowerPoint au format HTML aux fins de publication.

Option 3 — Clés élaborées à l’aide d’un logiciel d’édition HTML
Les documents au format HTML doivent être compatibles avec les navigateurs d’usage courant (IE, Mozilla, Netscape, Opera, Safari). Les présentations aux formats Flash et Javascript sont également les bienvenues. La largeur des images ne doit pas dépasser 1024 pixels. Nous recommandons d’utiliser les polices Times New Roman ou Arial pour le texte principal. Prévoir un espace pour le titre de haut de page. Les images doivent être liées à la clé par le biais d’une fenêtre séparée permettant de faire les comparaisons. Cliquer ici pour obtenir des informations précises. Un autre fichier-texte (MS Word ou autre format semblable) est requis pour la version PDF du document. Les images de ce document doivent être organisées par planches. Les documents suivants ont été créés à l’aide d’un logiciel d’édition HTML : RCIA 01 et RCIA 07 (sous presse)

Option 4 — Clés élaborées à l’aide d’un logiciel d’identification spécialisé (par exemple, Lucid)
Il existe sur le marché des logiciels conçus spécialement pour la confection de clés dichotomiques ou non dichotomiques (matrices), et nous encourageons les auteurs à utiliser ces outils pour élaborer leurs nouvelles clés. Les documents aux formats Lucid3 et Lucid Phoenix sont les bienvenus. Voir www.lucidcentral.com pour en savoir plus, et voir le numéro RCIA 01 pour un exemple de clé créée à l’aide du logiciel Lucid. Les auteurs de la Revue souhaiteront peut-être également utiliser les outils offerts en ligne par l’organisation Discover Life en collaboration avec la National Biological Information Infrastructure du U.S. Geological Survey et la Commission biologique du Canada. Ces outils permettent aux auteurs de créer des guides d’identification, des cartes de répartition, des collections d’images ou des pages taxonomiques en format électronique. Ils comprennent le logiciel d’identification 20q, l’outil Global Mapper et un grand nombre d’outils servant à importer les données à partir de tableurs, de bases de données, de pages Web ou d’autres formats. Les personnes qui souhaitent obtenir des informations techniques concernant l’installation et l’utilisation de ces outils sont invitées à contacter Discover Life (dl@discoverlife.org). Pour obtenir une assistance en ligne, voir http://www.discoverlife.org/nh/id/20q/20q_help.html. Les articles soumis aux fins de publication dans la RCIA doivent inclure un fichier imprimable, et leur consultation ne doit pas dépendre d’hyperliens conduisant à d’autres sites. Ainsi, les articles élaborés à l’aide du logiciel 20q doivent être convertis en une version autonome et datée aux fins de publication dans un numéro de la RCIA, avec hyperliens conduisant aux cartes et clés dynamiques de Discover Life.

Autres formats
Les auteurs qui produisent des documents dans un format différent de ceux dont il est question ci-dessus sont priés de communiquer avec les responsables de la revue pour discuter des possibilités de conversion.

Comité de rédaction et examen des manuscrits
Le comité de rédaction comprend le rédacteur en chef de la revue et les rédacteurs des régions, qui sont des spécialistes de différents taxons. Les manuscrits doivent être soumis au rédacteur en chef par voie électronique, à savoir par courriel, par FTP (dans ce cas, prière de communiquer au préalable avec le rédacteur en chef pour obtenir les instructions) ou par l’intermédiaire d’un site Web, ou encore sur un CD. Le rédacteur en chef ou son adjoint (qui est également membre du comité de rédaction) choisit les lecteurs des manuscrits.

Mises à jour et errata :
Les publications sur le Web présentent entre autres l’avantage de faciliter les mises à jour, ajouts et corrections ultérieures, mais il importe cependant de maintenir l’intégrité d’une version datée « telle que publiée » de chaque article. Les mises à jour, ajouts et corrections seront donc gérés de la façon suivante :
1) Les mises à jour, notes et corrections mineures peuvent être soumises au rédacteur qui se chargera d’établir un lien conduisant à ces dernières à partir de l’article original (voir par exemple le lien « updates » au bas de la première page Web du numéro RCIA 05 —Identification Atlas of the Vespidae of the Northeastern Nearctic Region).
2) Les ajouts petits mais importants peuvent être insérés en surligné de manière à se distinguer du texte original. Cette méthode convient pour les changements de noms d’espèces ou d’autres changements petits mais importants. Tous les changements doivent pouvoir être mis en évidence à l’aide du lien « updates ».
3) Les ajouts importants peuvent être soumis pas les auteurs du texte original ou par d’autres collaborateurs, et publiés sous forme de « notes » connexes ou d’articles distincts revus par un comité de lecture.
4) Les révisions importantes nécessiteront la publication d’un article révisé coiffé d’un titre légèrement modifié (par exemple, clé révisée de...).

Frais de publication/d’abonnement
À l’heure actuelle, il n’y a pas de frais de publication obligatoires ni de frais d’abonnement pour les auteurs et lecteurs de la REVUE CANADIENNE D’IDENTIFICATION DES ARTHROPODES. Le financement de la revue est assuré en partie par la Biological Survey Foundation, un organisme de bienfaisance enregistré qui soutient les activités de publication de la Commission biologique du Canada. Les gens sont donc encouragés (sans obligation de leur part, bien entendu) à faire des dons à cet organisme; des reçus à des fins fiscales sont fournis aux donateurs. On suggère une contribution de 15 $ par page; des factures ou des reçus sont fournis sur demande.

Pour en savoir plus sur la Biological Survey Foundation, prière de visiter le site Web de la Commission : http://www.biology.ualberta.ca/bsc/french/froverview.htm.

Rédacteur en chef :
S.A. Marshall
Department of Environmental Biology
University of Guelph
Guelph (Ontario)
Canada N1G 2W1
samarsha@uoguelph.ca

Rédacteur technique :
David K. B. Cheung
Department of Environmental Biology
University of Guelph
Guelph (Ontario)
Canada N1G 2W1
dcheung@uoguelph.ca

Membres du comité de rédaction :
S.A. Marshall, Guelph (rédacteur en chef)
R.S. Anderson, Gatineau (Coléoptères)
V.M. Behan-Pelletier, Ottawa (arthropodes terricoles)
C.M. Buddle, Montréal (autres arthropodes terrestres)
J.M. Cumming, Ottawa (Diptères – Brachycères inférieurs)
D.C. Currie, Toronto (Diptères – Nématocères)
C. Favret, Montréal (Hémiptères)
T.D. Galloway, Winnipeg (insectes parasites)
D.J. Giberson, Charlottetown (insectes aquatiques)
J.H. Huber, Ottawa (Hyménoptères)
J.F. Landry, Ottawa (Lépidoptères)
O. Lonsdale, Ottawa (Diptères –Brachycères supérieurs)
G.G.E. Scudder, Vancouver (Hémiptéroïdes)
F.A.H. Sperling, Edmonton (Lépidoptères)

 

Dernière mise à jour :  07/24/08